I. Les tableaux

I.1. Définition

Un tableau, c'est dans le cas d'une réalisation graphique, la déclaration de l'espace écran sous forme d'emplacement graphique.

je m'explique, si nous prenons un écran de configuration graphique de 800x600, cela veut dire que l'écran comprend 800 pixels sur une ligne, et 600 pixels sur une colonne. Un pixel représentant un point sur l'écran.

Ex : Un pixel = ceci [ . ]

Chaque partie de l'écran étant représentée, si nous voulons animer un graphique, nous devons déclarer dans le programme, c'est à dire à Visual Basic, la configuration d'écran que nous allons utiliser.
Dans l' une des applications que j' ai déjà développé ("Patman"), j'ai décidé que le tableau comprendrait 456 cases, comment j'ai fait pour trouver ce chiffre ?
J'ai dessiné plusieurs éléments graphiques devant représenter l'interface de travail, pour l'exemple, je vous reproduis un de ces éléments Image non disponible, (le voilà), il mesure 23x23 pixels. Pour construire l'interface graphique dans l'espace écran dont je disposais, j'ai calculé que je pouvais mettre dans la longueur de l'écran 19 éléments, et dans la largeur de l'écran 24 éléments. Le calcul est simple 19 que multiplie 24 égale 456.
Ces chiffres peuvent être modifiés en fonction de la configuration d'écran et des dimensions des éléments que vous avez dessinés.

I.2. Comment allons nous déclarer ce tableau ?

Principe :

Dim <nom du tableau><liste de paramètres> As <type du tableau>

Généralement nous déclarons par exemple :

 
Sélectionnez

Dim Mon_tableau (1 To 12) As Integer

Dans le cas de l' exemple précité, nous déclarerons notre tableau avec les instructions suivantes :

  • Global Const NB_CASES = 456
  • Global Const NB_LIGNES = 19
  • Global Const NB_COLONNES = 24

Si nous nous référons aux explications précédentes, nous en concluons que nous venons de déclarer un tableau qui comprend 19 lignes, 24 colonnes, 456 cases, qui sont des constantes donc qui ont des valeurs fixes et qui sont déclarées globalement dans tous le programme, donc qui sera pris en compte par toutes les feuilles de travail s'il y en a plusieurs.

Nous déclarerons ces informations dans un module que nous nommerons par exemple : "Global.bas"

II. Les affectations ou traitements conditionnels

Nous terminerons ces exercices par les traitements conditionnels :

Etudions le " IF Then Else " :
<nom_de_la_variable>=<fonction><nom_de_la_variable><valeur><opération>

Explication :
Si (If) inclure une condition Alors (Then) donner instructions pour appliquer la condition si la condition peut être exécutée, Else (nouvelle condition) donner de nouvelles instructions pour exécuter une nouvelle condition si la première n' est pas exécutée. End If Fin du traitement conditionnel.

If <condition> Then <instruction> Else <instruction>

 
Sélectionnez

If tableau(ligne, colonne) = Patman Then 
	'Traduction = si le tableau représenté par les lignes et les colonnes est égal à patman(objet) alors, Lire les Instructions suivantes</li>
     ligne Patman = Patman 'la ligne du patman devient le patman (objet)
     colonne Patman = Patman 'la colonne du patman devient le patman (objet)<a name="contents"></li>
Else 
	'Instructions (si la première condition n'est pas remplie) 
	'Donner de nouvelles instructions</li>
End if

Prenez note que lorsque la condition n' est pas remplie, le pointeur de Visual Basic ignore les instructions et saute à l' instruction suivante.

Nous pouvons utiliser également le terme ElseIf (ou bien) qui vous permet d'utiliser une autre instruction si celle utilisée précédemment n'est pas exécutée!

Vous constatez que devant le mot Instruction, j'ai mis une apostrophe ' ; en effet Visual Basic considère que toute écriture précédée d'une apostrophe n'est pas pris en compte par le compilateur.
Donc toutes les lignes de commentaires sont précédées d'une apostrophe et servent au développeur à expliquer la forme et l'idée de son texte.
Je vous conseille de mettre le plus de commentaires possibles.

III. Les compteurs de boucles

III-1. Qu'est ce qu'une boucle ?

On peut comparer une boucle à un point qui circule dans un cercle et qui tourne sans fin.
On peut lui adjoindre un compteur qui incrémentera (ajouter1) le nombre de tours chaque fois que celui-ci passera devant la case départ.
On peut également le faire sortir de la boucle au bout d'un certain nombres de tours.

./images/module1.gif
1 - Démarrage du point
2 - exécuter un tour
3 - Contrôle du nombre de tours
4 - Si la valeur compteur est égale ou supérieure à 3, alors le point sort de la boucle
5 - Si la valeur compteur est inférieure à3
6 - Ajouter 1 à la valeur du compteur et retourner à la case départ

III-2. Etudions la boucle "For ... Next"

For <compteur> = <debut> To <fin> Step <pas>
<bloc d'instructions>
Exit For
<bloc d'instructions>
Next <compteur>

Exemple d'utilisation : On veut comptabiliser les mois de l'année dans une boucle, on écrira :

 
Sélectionnez

                      For Mois = 12 To 1 Step -1
                      'Instructions
                      Total = Total + Montant(Mois)
                      Next Mois

Dans cet exemple on décrémente (Comptage négatif) de 12 à 1 la variable Step indique le pas de décrémentation, et dans ce cas nous souhaitons décrémenter de 1 (mois) si nous avions souhaité effectuer des calculs basés sur un trimestre nous aurions mis comme "valeur de pas" le chiffre 3 ( Step - 3)

La ligne instruction exécute le programme demandé et le Next est la variable de fin de procédure.

Si vous souhaitez comprendre au mieux l'opération de comptage avec les boucles, cliquez sur le lien qui vous ouvre le fichier [EXERCICE1]

IV. Les principaux opérateurs arithmétiques et de comparaison

IV.1. Les opérateurs arithmétiques

Opérateur Signification Exemple
+ Ajoute deux nombres a + b
- Soustrait deux nombres ou rend négatif un nombre a - b ou -92
* Multiplie deux nombres a * b
/ Divise deux nombres a / b

IV.2. Les opérateurs de comparaison

Opérateur Signification Exemple
< Inférieur a < b (a plus petit que b)
<= Inférieur ou égal a <= b
> Supérieur a > b
>= Supérieur ou égal a >= b
= Egal a = b
<> Différent a <> b
& Retourne une chaîne de caractère qui est la concaténation des deux autres Bonjour & messieurs, retourne "Bonjour messieurs"

D'autres traitements conditionnels seront étudiés en cours de programmation

Prochain tutoriel :

Notion d'algorithme