Tutoriel 10 : La case à cocher, le bouton d'options et la zone de liste

L'auteur

Profil Pro

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Le contrôle « CheckBox » (case à cocher) ♪

La plupart des applications laissent une certaine marge de choix à l'utilisateur.
Le contrôle « CheckBox »(case à cocher) Image non disponible permet d'affecter à une option ou un paramètre une valeur qui peut être Vrai ou Faux (True ou False). Les cases à cocher peuvent être rassemblées en groupe, chaque case étant activable individuellement et sans incidence pour les autres cases du même groupe.
Vous pouvez utiliser la propriété « ToolTyp » qui permet d'adjoindre au contrôle un court texte explicatif sous forme d'une infobulle lorsque le pointeur de la souris survole le contrôle un court instant. Une nouveauté dans la version 6.0 de Visual Basic qui propose un contrôle « CheckBox » graphique.
Utilisez pour cela la propriété « Picture » pour affecter à la case à cocher une icône pour l'état « non enfoncé », puis de la propriété DownPicture pour l'état « enfoncé »  vous pouvez utiliser également la propriété DisabledPicture pour l'état désactivé.
Contrairement aux contrôles d'options boutons, la case à cocher est dotée de 3 états, l'état désactivé qui correspond à la valeur « 0 », l'état activé = 1 et l'état grisé = 2.
C'est la raison pour laquelle, nous ne pourrons pas utiliser des valeurs booléennes pour coder ce contrôle, nous utiliserons les valeurs citées précédemment.


Déterminer l'état de la case à cocher


Le code à utiliser est :

 
Sélectionnez
If CheckBox1.Value = 0 Then
    'Instructions
    Beep                          'Emet un son sur le haut-parleur du PC lorsque le "Beep" est activé
Else
    'Instructions
    Beep
End If

Les états possibles des contrôles Case à cocher

Valeur

Description

Constante

0

Désactivée (par défaut)

vbUnchecked

1

Activée

vbChecked

2

État intermédiaire

vbGrayed


En règle générale, et si vous ne savez pas quelle instruction écrire ou dans le cas d'un traitement conditionnel, ou si vous ne savez pas quelle direction va prendre votre pointeur(surtout si vous utilisez « Else » dans votre procédure), saisissez l'instruction « Beep » qui n'aura aucune influence sur votre programme, mais qui vous indiquera exactement ou se dirige votre pointeur, puis, si vous lancez l'application et que vous entendez le Beep, vous aurez la confirmation que l'instruction aura été prise en compte.
Vous n'aurez plus qu'à remplacer « Beep » par les instructions définitives.
Si vous voulez fixer en interne l'état d'une case à cocher comme étant « non cochée », c'est-à-dire en écrivant du code, vous écrirez l'instruction suivante :
CheckBox1.Value = 0
Pour qu’elle soit cochée, vous écrirez :
CheckBox1.Value = 1
Pour qu’elle apparaisse en grisé, vous écrirez :
CheckBox1.Value = 2
Le texte affiché à côté de la case à cocher est déterminé par la propriété « Caption ».
Vous pouvez modifier l'alignement du texte à droite ou à gauche avec la propriété « Alignment »

./images/control1.gif

Tous nos tutoriels sont accompagnés d'exemples que vous pouvez télécharger sur notre site. L'interactivité du module vous permet de comprendre aisément le fonctionnement des exemples fournis ici

II. Le contrôle « OptionButton »

Le contrôle « OptionButton » accepte deux états pour l'option Vrai ou Faux(True ou False). Ces « OptionsButtons » ou boutons d'options Image non disponible peuvent être rassemblés en groupes de contrôles dans une « Frame » ce type de contrôle bénéficie d'une sélection exclusive. Vous pouvez également comme le contrôle décrit précédemment bénéficier de l'option graphique avec la propriété « Picture » en insérant une image en position bouton sélectionné et d'une autre image en position bouton désactivée.

Déterminer l'état du bouton d'option
Les boutons d'options connaissent deux états, l'état cochée qui correspond à la valeur booléenne « True » et l'état non cochée qui correspond à la valeur booléenne « False ». Dans un groupe de contrôles, seul un bouton peut être coché.

Exploitation d'un événement utilisateur avec deux boutons d'option :

 
Sélectionnez
Sub Option1_Click ( )
    If Option1.Value = True Then
        'Instructions si l'option1 est activée
    Else
        'Instructions si l'option2 est activée
    End If
End Sub

Exploitation d'un événement utilisateur avec trois boutons d'option :

 
Sélectionnez
Sub Option1_Click ( )
    If Option1.Value = True Then
        'Instructions si l'option1 est activée
    ElseIf
        'Instructions si l'option2 est activée
    ElseIf
        'Instructions si l'option3 est activée
    End If
End Sub

Vous pouvez également comme le bouton précédent utiliser l'option « InfoBulle » avec la propriété « ToolTyp ».
On peut également affecter une valeur par l'intermédiaire du code, par exemple : Option1.Value = 1 ou dans l'hypothèse d'affecter une valeur dans une zone de liste de fichiers pour sélectionner une extension de fichier bien déterminée nous utiliserons le masque de recherche:

 
Sélectionnez
Sub Option1_Click ( )
    Fichier1.Pattern = "*.exe"
End Sub

III. La zone de liste et zone modifiable

Le contrôle zone de liste affiche une liste contenant
des entrées dont l'utilisateur peut sélectionner un ou plusieurs éléments. Image non disponible Si le nombre d'éléments contenus dans la liste dépasse celui qui peut être affiché, une barre de déplacement(ascenseur) s'affiche automatiquement.

./images/filelist1.gif

Vous pouvez télécharger le module FileList qui explique le fonctionnement des zones de liste. Téléchargez le module et saisissez un certain nombre d'entrées pour voir apparaître la barre de déplacement.

Une zone de liste peut être créée en mode « Conception » comme décrit dans l'exemple exo2, dans ce cas le remplissage de la zone de liste est réalisé par la procédure événementielle « Load » qui est appelée lors du chargement de la feuille.
En mode « Exécution », nous utiliserons la méthode « AddItem ».

 
Sélectionnez
Objet.AddItem  "Element"

L'argument « Objet » désigne le nom du contrôle, c’est à dire celui de la zone de liste.
L'argument « Element » est l'entrée qui doit être ajoutée.
Ex : lstZonedeliste.AddItem « Help System Restorer »
L'application décrite montre l'utilisation d'une zone de liste.
Elle comprend une « TextBox », une zone de liste, deux « Label », 4 boutons poussoirs.
Nous avons utilisé dans ce module les « Méthodes » « RemoveItem » et « Clear » La méthode « RemoveItem » nous permet après avoir sélectionné la ligne qui nous intéresse de pouvoir sélectivement la supprimer.
La méthode « Clear » quant à elle efface complètement le contenu de la liste.
Nous avons également utilisé la propriétés « ListCount »
La propriété « List » est liée à la propriété « ListCount », qui renvoie le nombre d'entrées de la liste. Dans l'exercice Exo2 la propriété « ListCount » renvoie le nombre d'entrées que vous saisissez et rectifie le nombre indiqué lorsque vous effacez une ou plusieurs entrées. Vous pourrez étudier tous les autres contrôles dans les cours que nous diffusons sur notre site.

Prochain tutoriel 

MsgBox, Instruction ou Fonction ?

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2000 Gilmir. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.